Au sujet du commerce de Chevaux d'origines Arabes qui se produit en
Occident depuis quelques décennies, voici le commentaire que j'ai
partagé sur Facebook :

« - Hélas, ce que les Bédouins du Désert ont obtenu au terme de
siècles de patiente sélection naturelle... Vous qui élevez ces
splendides animaux pour l'esthétique ainsi que le pognon qu'ils
rapportent... Vous êtes en train de tout anéantir en laissant ces
chevaux dans vos belles prairies grasses.... »

J'ajoute ici comment les Nomades ont fait pour obtenir des Animaux
aussi endurants, outre la sélection opérée concernant cette fameuse
vertèbre manquante, qui donne un dos plus court, donc un "rein" plus
musclé...

Lorsque leurs poulains mâles et non castrés avaient atteint leurs 2
ans, les éleveurs les regroupaient et les emmenaient au grand galop
tout le jour durant à travers le Désert...

Puis, le soir venu, ils ramenaient tout ce petit monde au campement,
eux-mêmes chevauchant leurs étalons adultes.

Arrivés au camp, la sélection s'opérait ainsi :

SEULS LES POULAINS capables de s'alimenter (fourrage) et puis de
boire, malgré leur EXTRÊME ÉPUISEMENT, étaient retenus comme
Reproducteurs.

Tous les autres étaient impitoyablement castrés.

C'est à ce "tarif-là" que les Bédouins nomades ont obtenu l'une des
Races équines les + résistantes au Monde - avec l'Akhal Téké, autre
cheval des Steppes....

Alors à toutes ces petites mémères.... qui, à l'instar de la "grande"
Mme Bardot donnent leur petit "su-sucre" à leur Animal, et lui mettent
son manteau et le bourrent de tout un tas de saloperie, grains et
luzernes hyper-protéinées, entre autres,

moi je dis ceci : « - Hélas, Vous n'avez RIEN COMPRIS aux Lois de la
Sélection naturelle...

Quel dommage que vous vous comportiez de la sorte... Et que vous
imposiez au Monde vos dogmes contre-Nature....

Quel crime, même !!! »