POUR CELLES ET CEUX QUI EN ONT MARRE de dépendre du Pétrole pour
s'habiller / se chausser.....

Voici quelques photos du "pied droit" d'une tongue que je viens de
réaliser (Vite fait) avec 3 morceaux de Cuir + du Fil de Lin poissé.

(Le Cuir du dessus est tanné exclusivement avec des écorces. Vous
pouvez alors le suspendre au sommet de votre Tipi pour parachever le
tannage avec la fumée. Le Cuir devient alors imperméable).

DANS L'ORDRE DESCENDANT, LES PHOTOS MONTRENT QUELLE EST LA MARCHE À SUIVRE....

Pour un pied chaussant 42, j'ai tout d'abord découpé le cuir des 2
semelles superposées en taille 45 - soit 3 tailles au-dessus de la
mienne.

Côté intérieur du pied, la couture prend les 3 épaisseurs de Cuir en
"sandwiche".

Je réalise les trous avec une Pince à Emporte-Pièces, ensuite j'enfile
l'aiguille dans un Fil de Lin plié en 2. Je fais un Aller, puis un
Retour, ceci est rendu possible grâce aux trous bien ronds.

Du côté extérieur du pied, je couds le passant supérieur du Cuir en le
repliant sous le bord du pied.
Je ne le couds qu'à la semelle intérieure et ensuite je solidarise
cette dernière à la double semelle, coupée dans du Cuir de Vache
chrômé.

J'ai volontairement placé le côté chair pour entrer en contact avec le Sol.

Le côté "fleur" - ou peau - étant plus fin, il est plus agréable sous
mon pied. Et plus joli, aussi.

Il me reste alors à coudre les 2 semelles ensemble.
Je ne les solidarise que de part et d'autre du pied, ainsi la semelle
s'arrondit sous mon pied et les coutures ne frottent pas sur le sol.

Au préalable j'ai enduit la face mitoyenne des 2 semelles d'une colle
à base de résine de cyprès....

(Mea Culpa, comme j'ai récupéré des chutes de Cuir, l'arrondi du gros
orteil est loin de constituer une Oeuvre d'Art....)

VOICI MAINTENANT COMMENT JE DÉBUTE UNE COUTURE....

Vous pouvez noter qu'il n'y a PAS DE NOEUD au bout de mon (double)
fil. Cette façon de débuter la couture permet d'en verrouiller la
terminaison...

ÉTAPE suivante :
J'ai d'abord cousu en laissant un "vide" entre chaque trou....

ÉTAPE terminale :
Puis je suis "revenu sur mes pas" en comblant chaque vide.

Nota : je prends soin de bien tendre mon fil à chaque passage. Faire
attention à la torsion imprimée au fil lors du passage dans le
cuir.... Vu que j'utilise un fil doublé, je veille à tourner mon
aiguille dans le sens opposé à la torsion "naturelle".

ULTIME ÉTAPE :
Je viens extraire le fil au niveau de ma 1ère couture, qui est
solidement verrouillée depuis le début.
Le fil ressort entre les 2 épaisseurs de cuir.

Il ne me reste plus qu'à le couper assez court...