L'AÏL DES OURS ÉTANT PLUTÔT RARE EN PROVENCE, je me bornerai donc ici
à évoquer les bienfaits de l'Aïl cultivé.

"Des études ont montré que l’ail réduit la tension artérielle
d’environ 10%", explique le Dr Franck Senninger, médecin
nutritionniste.

" - Il diminuerait aussi l’athérosclérose [accumulation de graisses
sur la paroi des artères] en diminuant le volume des plaques de
cholestérol et en conférant une meilleure élasticité à l’aorte du
coeur après 50 ans."

Pourquoi : Les raisons sont encore peu connues mais l’ail renfermerait
des fructosanes, du magnésium et de l’adénosine. Des composés qui
auraient une action directe sur la fluidité du sang, l’élimination de
l’eau et la dilatation des artères.

- Consommation : 2 gousses d’ail crues ou 4 cuites/jour sur 2 à 3
prises, écrasées ou hachées à avaler avec une gorgée d’eau...

Bonne nouvelle ! Plus on mange d’ail, moins on sent l’ail. La
consommation régulière de ce condiment favorise la formation
d’enzymes, qui aident à minimiser les émanations aillées.

- Autre astuce : Inutile de vous brosser les dents, ça ne marche pas !
Préférez la consommation de quelques brins de persil ou d’une à deux
feuilles de menthe fraîche juste après le repas.

La chlorophylle supprime l’odeur alliacée.

- Et pour ceux qui le digèrent mal : Pensez à enlever le germe,
souvent responsable de ce désagrément.

PLUS DE DÉTAILS ICI :
http://sante.planet.fr/aliments-et-vertus-sante-l-ail-votre-allie-incontournable.1451.74.html?page=0,3 />