JE VAIS VOUS RACONTER COMMENT ÇA SE PASSE DANS LES ABATTOIRS....

« UN » CONTROLEUR des Services départementaux de la Protection des
Populations - ex "DSV" - officie pour « UN » ABATTOIR.... Soit des
centaines de Bêtes tuées chaque matin entre 4 heures et midi.

MAIS LES ANIMAUX ne sont pas tués le jour même de leur arrivée dans
des hangars immenses. Je veux parler ici de l'abattoir de Nice ou de
celui de Sisteron - les 2 qu'il m'a été donné de "visiter" dans ma
vie.

PLUSIEURS MILLIERS de Bêtes sont parquées « dans » un abattoir, car
les bouchers ont le droit de les laisser TROIS JOURS sans boire ni
manger...

UN SEUL « VÉTO » et du moins Contrôleur est donc chargé de surveiller tout ça...

Et lorsqu'il a DES DOUTES concernant la Provenance d'Animaux... Les
bouchers l'empoignent et l'enferment dans une ARMOIRE RÉFRIGÉRÉE à
2°C... Jusqu'à ce qu'il accepte de poser LE TAMPON certifiant
l'origine (douteuse)....

Et le tour est joué !

Et si vous ne me CROYEZ PAS.... Vous êtes de gros niais. Retournez
lire Picsou et bouffez du MacDo.

Parce que moi je tiens ce récit de PATRICK ARLANDIS qui fut l'un des 2
Contrôleurs Vétérinaires dans les années 1990 pour le département du
Vaucluse....

Sa Collègue était à l'époque Mlle Chapelain et le DSV se nommait M. Barbas.

Voilà pour mes informateurs.
Et quant à moi, ça n'a pas changé : c'est Flèche Brûlée et ça vous
fait peut-être bien ch...

Mais je m'en « balécouilles » car le joli camion, que vous voyez sur
cette image, c'était MON TROUPEAU le jour où LES SERVICES DE L'ÉTAT
sont venus me déposséder d'1 Troupeau patiemment sélectionné par mes
soins durant près de 25 ans !!!

Or, sous quelle ÉTIQUETTE croyez-vous que la viande de mes Chèvres
vous aura été, depuis, chèrement vendue ???

Salut.