AGRICULTURE BIO : LA GRANDE GRABOUILLE....

C'est depuis 1990 que je me suis retrouvé confronté au Grand N'importe
Quoi de la Filière prétendue Bio en France.

À cette époque je me battais - déjà - pour faire vivre mon Troupeau en
Pleine Montagne... C'était juste en surplomb de Grenoble sur La
Bastille et la presse régionale s'était alors largement faite l'échos
de mon Combat de David face, notamment, au Goliath Office national des
Forêts...

Place St Bruno un magasin dit "bio" me refusa alors mes fromages au
motif que je n'avais NULLE FACTURE à produire, spécifiant que mes
Chèvres mangeaient "bio".

Surpris par une telle réponse, je décidai alors de "pousser la logique
jusqu'au bout" et l'ultime fois que j'utilisais des Antibiotiques sur
une Chèvre remonte à VINGT ANS maintenant.

Peu à peu, je comprenais, en effet, que des Animaux vivant en Pleine
Nature se repaissent d'Aliments on ne peut plus divers et toniques,
parce que résultant de l'unique SÉLECTION NATURELLE.

Ajoutez à cela une dose quotidienne de COURSE (lire cet Article :
http://tipinature.canalblog.com/archives/2012/06/11/24472084.html )
et vous cernerez comme moi que seules, les Bêtes Sauvages, méritent
réellement cette foutue mention "BIO".

Car depuis 1990 je suis plus ou moins malgré moi l'actualité de ce qui
est essentiellement un sympathique Leurre Intellectuel :

Certains de mes Amis éleveurs se sont mis au "Bio" depuis ces dernières années.
Tous m'avouent savoir à un mois près lorsqu'ils vont subir un CONTRÔLE....
Ils font alors "attention à ce qu'ils font" durant ce mois qui
précède. Ensuite, c'est reparti comme en 14....

Si je puis me permettre à l'attention de celles et ceux qui doivent
aller au Supermarché pour se ravittailler, je puis garantir que les
méga-exploitations qui exportent, elles, à destination du Canada
notamment (et autres Pays anglo-saxons) SONT TENUS par des contrôles
autrement plus stricts que les prétendus Organismes de
Certification"bio"...

CHAQUE ARRIVAGE AU CANADA est systématiquement TESTÉ CHIMIQUEMENT.
La moindre erreur est FATALE au Paysan.... Puisqu'il se voit sa
Marchandise RENVOYÉE en France. À ses frais...

À bons Lecteurs....