« - Pour quelle raison deux flocons de neige ne sont-ils jamais
parfaitement dentiques ? Pourquoi chaque cristal glacé restera-t-il à
jamais unique ? Et identiques ? Et si aucun flocon ne ressemble à un
autre, jamais, pourquoi partagent-ils tous la forme d'une étoile à six
branches ? Pourquoi pas cinq ou sept ?

Et pourquoi une marguerite peut-elle avoir cinq, huit ou treize
pétales, mais jamais dix ou onze ? Face à ces questions, on ne peut
manquer de céder à l'irrésistible sensation que le monde est organisé,
calculé, réglé, pensé.

- Mais par qui ? Ou par quoi ? Nous vérifierions ici que les lois
physiques sont, comme le pensait Poincaré, "infiniment précises".

- Nous verrons aussi que l'Univers "ne transige pas avec elles".
Quelle est leur origine ? Le langage mathématique qui nous permet de
les décrire nous permet-il aussi de déchiffrer leur mystère ?

- Telles sont quelques-unes des énigmes évoquées dans ces pages.
Emerveillés par la beauté des lois qui distribuent l'ordre du monde,
peut-être finirons-nous par comprendre que cette mystérieuse "Pensée
de Dieu", autrefois évoquée par Einstein, se confond ici - et à notre
plus grand étonnement - avec "L'Esprit des Lois" qui gouverne notre
Univers. »

( Louis Gonzalez-Mestres )

« LA PENSÉE DE DIEU » une sublime démonstration des Mathématiciens
Igor et Grishka Bogdanov. Aux éditions Grasset.

A l'Origine de l'Univers, il y eût un Calcul. Il y eût donc des
Nombres. Si l'on arrivait à Transcrire en Langage Céleste : « - Que la
Lumière Soit. » alors nous saurions résoudre telle Équation.

LES NOMBRES ET LES LETTRES NE SONT EN VÉRITÉ QU'UN.